Bourse d’étude international en Roumanie pour les étudiants étrangers

Bourse d’étude international en Roumanie pour les étudiants étrangers

À propos des bourses

Chaque année, le gouvernement roumain, par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères, offre un certain nombre de bourses à des citoyens de pays tiers. Sont éligibles uniquement les candidats ayant de bons résultats en éducation, respectivement une moyenne des années d’études, pour la dernière école diplômée, d’au moins 7 (sept) correspondant au système de notation en Roumanie ou au score Bon, selon le cas.
Pour plus de détails concernant les conditions d’éligibilité, veuillez consulter les informations sur le programme .
Les candidats peuvent sélectionner leur programme d’études qui les intéresse dans tous les domaines, à l’exception de la médecine, de la médecine dentaire et de la pharmacie. Pour le Bachelor et le Master, seuls les programmes d’études en roumain sont disponibles, promouvant ainsi la langue et la culture roumaines. Cependant, au niveau doctorat, les candidats peuvent également opter pour un programme en anglais ou dans une langue étrangère fixé par l’école doctorale. Une année préparatoire en roumain est également accordée avant de s’inscrire au programme d’études de son choix, pour ceux qui ne parlent pas roumain. Les documents requis comprennent les diplômes, les relevés de notes, l’acte de naissance et le passeport, le CV, tous décrits dans le processus de candidature.
Les candidatures pourront être déposées uniquement via la plateforme en ligne, entre le 16 janvier 2024 et le 16 mars 2024, les résultats de la sélection étant annoncés vers le 15 juillet 2024. Lors de la sélection, des formalités supplémentaires, comme l’obtention d’un visa, seront requises.

POURQUOI EN ROUMANIE

CHOISIR LA ROUMANIE POUR ÉTUDIER

VOUS SAVEZ PROBABLEMENT

La Roumanie est un endroit idéal pour étudier, les diplômes sont reconnus dans toute l’Europe et au-delà. De plus, le Supplément au Diplôme (DS) délivré automatiquement avec votre diplôme de fin d’études est bilingue et assure ainsi la transparence des acquis d’apprentissage et améliore l’employabilité. En voici d’autres…

1. Vous disposez d’un solide diplôme universitaire reconnu dans toute l’Europe et au-delà. L’enseignement supérieur roumain est connu pour son riche patrimoine académique.

2. L’Internet le plus rapide au monde – Classée au 3ème rang mondial, la Roumanie dispose d’une connectivité Internet ultra rapide.

3. Étudiez en anglais, français, allemand, roumain ou hongrois. La Roumanie dispose d’un large choix de programmes universitaires.

4. Frais de scolarité et frais de subsistance peu élevés – Tout en maintenant nos normes académiques, nos frais de scolarité et de subsistance sont parmi les plus bas de l’Union européenne.

5. Vie culturelle – Bucarest compte plus de 40 musées et la Roumanie possède le deuxième plus grand musée en plein air au monde, le musée Astra à Sibiu.

6. Opportunités de travail et qualité de vie – Il existe de nombreuses possibilités de travailler en tant qu’étudiant : vous pouvez postuler directement aux postes vacants publiés en ligne.

7. Un endroit idéal pour voyager – Abritant sept sites du patrimoine mondial de l’UNESCO, la Roumanie est un pays aux multiples facettes.

1 . Conditions générales d’attribution des bourses

Les bourses d’études dans les établissements d’enseignement supérieur accrédités en Roumanie sont attribuées par concours de dossiers selon la réglementation en vigueur, par le ministère des Affaires étrangères (MFA) et le ministère de l’Éducation (ME).

A qui s’adresse-t-il ?

Citoyens étrangers de tous pays tiers , avec les exceptions suivantes :

  • les citoyens d’origine roumaine ou qui font partie des communautés historiques roumaines à proximité de la Roumanie (ayant droit à différents programmes de bourses) ;
  • les citoyens qui ont demandé ou acquis une forme de protection en Roumanie ;
  • les apatrides dont le séjour sur le territoire de la Roumanie est officiellement reconnu par la loi ;
  • les membres du corps diplomatique et consulaire ou les membres de la famille du corps diplomatique et consulaire accrédités en Roumanie ;
  • les membres du personnel administratif et technique des missions diplomatiques et des bureaux consulaires accrédités en Roumanie ;
  • les membres du personnel des organisations internationales basées en Roumanie ou les membres de la famille du personnel des organisations internationales basées en Roumanie ;
  • bénéficiaires d’une bourse de l’État roumain pour le même cycle d’études.

Qui est admissible ?

Pour être éligible, le candidat à la bourse doit :

  • déposer un dossier complet ;
  • présenter les documents d’études délivrés par des établissements d’enseignement accrédités/reconnus dans le pays où ils ont été délivrés ;
  • respecter la date limite d’inscription ;
  • avoir de bons résultats en éducation, respectivement une moyenne des années d’études, pour la dernière école diplômée d’au moins 7 (sept) correspondant au système de notation en Roumanie ou au score « Bon », selon le cas ;
  • respecter la méthodologie de dépôt des candidatures.

Veuillez noter que les bourses ne sont PAS attribuées dans les domaines de la MÉDECINE, de la MÉDECINE DENTAIRE et de la PHARMACIE .

Quel niveau d’études la bourse couvre-t-elle ?

Le candidat à la bourse peut choisir parmi l’un des trois cycles d’études suivants dans des établissements d’enseignement supérieur accrédités en Roumanie :

  • licence: les programmes de licence s’adressent aux diplômés d’études secondaires ou pré-universitaires à la fin desquelles ils ont obtenu un baccalauréat ou équivalent, ainsi qu’aux candidats postulant pour des études universitaires complémentaires en Roumanie. Le programme complet s’étend sur une durée de 3 à 6 ans, selon la spécialisation suivie et se termine par un examen de licence ;
  • master : les programmes de master s’adressent aux étudiants de premier cycle, se déroulent sur une durée de 1 an, 1 an et demi ou 2 ans et se terminent par l’examen de mémoire ;
  • PhD : les programmes de doctorat s’adressent aux étudiants diplômés ou équivalents et se déroulent sur une durée de 3 à 5 ans, selon le profil de la faculté choisie et se terminent par la présentation d’une thèse de doctorat. Pour être admis aux études doctorales et obtenir la bourse, il est obligatoire que, préalablement au dépôt du dossier, le candidat obtienne l’accord écrit du tuteur de doctorat, qui doit être membre de l’école doctorale, ainsi que il passe l’entretien d’admission.

Quelle est la langue d’étude ?

Afin de promouvoir la langue et la culture roumaines, les bénéficiaires des bourses accordées par l’État roumain pour les études de premier cycle et de maîtrise étudient uniquement en roumain . L’exception concerne les boursiers de doctorat, qui peuvent opter pour des études en roumain ou dans une langue étrangère fixée par l’école doctorale . Pour les candidats qui ne parlent pas le roumain, une année préparatoire à l’étude de la langue roumaine est accordée avant les études universitaires proprement dites, à l’exception des boursiers de doctorat qui ont opté pour la forme d’enseignement en langue étrangère fixée par le doctorat. école.

Les catégories de personnes suivantes sont dispensées de s’inscrire à l’année préparatoire de langue roumaine :

  1. ceux qui présentent des documents d’études roumains (diplômes ou certificats) ou des documents d’études, des dossiers scolaires attestant au moins quatre années consécutives d’études suivies en roumain dans une unité/institution éducative du système national roumain ;
  2. ceux qui, pour s’inscrire à l’enseignement universitaire, réussissent le test de langue roumaine, organisé selon la réglementation en vigueur ;ceux qui, pour s’inscrire à l’enseignement universitaire, présentent un certificat de

2 . Comment déposer les dossiers de candidature ?

La demande de bourse peut être envoyée UNIQUEMENT via la plateforme Étudier en Roumanie.

Les candidats peuvent accéder à la plateforme sur https://studyinromania.gov.ro , via le bouton Postuler aux bourses MFA , ou directement sur https://scholarships.studyinromania.gov.ro . La plateforme est accessible en anglais et en français.

REJETÉ : Les candidatures présentées directement par les candidats aux bureaux d’état civil du ministère des Affaires étrangères ou du ministère de l’Éducation, ou aux adresses électroniques des employés/services du siège du MAE, ou aux missions diplomatiques roumaines ou au les missions diplomatiques étrangères accréditées à Bucarest, ne seront pas prises en considération.

3 . Dates d’inscription et documents nécessaires

La période d’inscription commence le 16 janvier 2024 . La date limite de dépôt des candidatures est le 16 mars 2024 .

Documents nécessaires pour compléter le dossier

Chaque candidat créera un compte sur la plateforme Étudier en Roumanie, remplira les données demandées et téléchargera les documents suivants :

3.1. Copies des diplômes obtenus (diplôme de baccalauréat ou son équivalent, plus baccalauréat, maîtrise, doctorat, le cas échéant) et leur traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
3.2. Copies des relevés de notes des études complétées et leur traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
3.3. Copie de l’acte de naissance (ou document équivalent) et traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
3.4. Copie des trois premières pages du passeport ou du document national d’identité et traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
3.5. Curriculum Vitae en anglais ou en français.
3.6. Pour le cycle doctoral, le candidat doit soumettre une lettre d’intention contenant la liste des travaux scientifiques, des publications spécialisées, la description détaillée du projet de recherche proposé, ainsi que l’accord d’un tuteur, qui doit être membre de l’université choisie. école doctorale. Les deux documents doivent être rédigés en anglais, français ou roumain.

Le dossier de candidature comprendra également les documents suivants (uniquement pour les candidats appartenant à la catégorie spécifique mentionnée pour chaque document) :

  • Copie de la preuve de changement de nom (le cas échéant) et de la traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
  • Copie de l’attestation prouvant la réussite à l’examen du baccalauréat, de la licence ou de la maîtrise, selon le cas, pour les diplômés qui ne sont pas encore titulaires du diplôme et la traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
  • Copie de l’attestation prouvant que la personne en dernière année d’études doit passer l’examen de fin d’année scolaire/universitaire et la traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
  • Copie du relevé de notes attestant le dossier académique de la personne en dernière année d’études, jusqu’au moment du dépôt du dossier de candidature, et la traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.
  • Copie du certificat de fin de l’année préparatoire de langue roumaine ou du certificat de compétence linguistique, le cas échéant.
  • Copie de la déclaration notariée d’autorisation parentale dans le cas de candidats n’ayant pas atteint l’âge de 18 ans à la date de début des cours et traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.

Les documents doivent être numérisés individuellement, après l’original, au format .pdf.

Pour que l’inscription du candidat soit valable, celui-ci doit exprimer son consentement à l’accord de traitement des données personnelles en signant la déclaration RGPD.

4 . Annonce des résultats et formalités pour les candidats admis

Les résultats du processus de sélection des bourses seront annoncés par e-mail, vers  le 15 juillet 2024 , à chaque candidat ayant postulé pour une bourse.

Pour les étudiants admis, le ministère de l’Éducation délivrera une « Lettre d’acceptation pour les études en Roumanie », qui mentionnera l’obligation (le cas échéant) de compléter une année préparatoire en langue roumaine et le ou les établissements d’enseignement supérieur où se dérouleront les études. lieu.

 

  • L’original de la lettre d’acceptation sera envoyé par le ministère des Affaires étrangères à l’université.
  • La « Lettre d’acceptation pour les études en Roumanie » est requise pour l’obtention d’un visa de long séjour et pour l’inscription. Les étudiants pourront télécharger une copie numérisée.
  • Si l’option universitaire du candidat ne peut être honorée, le ministère de l’Éducation se réserve le droit de proposer au candidat une alternative dans le même domaine d’études, sous réserve de la disponibilité des établissements d’enseignement supérieur en Roumanie. Les demandes ultérieures de changement de domaine d’études, respectivement/ou d’université, ne seront pas prises en considération.
  • Dès réception de la lettre d’acceptation pour les études avec cette alternative, le candidat est libre d’accepter la bourse ou d’y renoncer.

 

 

  • Après avoir reçu la lettre d’acceptation, les étudiants enverront par voie électronique, via la plateforme, dans le délai indiqué, une réponse concernant l’acceptation/refus de la bourse, et en cas d’acceptation, ils demanderont un visa d’études longues.
  • Aussi, en cas d’acceptation de la bourse, l’étudiant a l’obligation de contacter l’université pour connaître les conditions particulières d’inscription (documents complémentaires requis, test d’aptitude, date limite d’inscription etc.)

5 . Droits et obligations des chercheurs

 

Les boursiers bénéficient des facilités suivantes :

a) exemption du paiement des frais d’inscription ou de tous autres frais requis pour le traitement des candidatures, les tests de connaissance de la langue roumaine, le concours d’admission aux études doctorales et les tests d’aptitude spécifiques ;
b) financer les frais de scolarité pour l’année préparatoire de langue roumaine ;
c) financer les frais de scolarité pour les études proprement dites, mais pas plus que la durée d’un cycle universitaire, correspondant au programme d’études suivi ;
d) l’octroi d’une bourse mensuelle aux étudiants inscrits dans l’année préparatoire de langue roumaine ;
e) accorder une bourse mensuelle, aux étudiants inscrits aux études de licence, de maîtrise ou de doctorat, mais ne dépassant pas la durée d’un cycle universitaire ;
f) financer les frais d’hébergement dans les résidences étudiantes, dans la limite de la subvention allouée accordée par le budget du ministère de l’Éducation (l’hébergement sera fourni dans la mesure des places disponibles, les boursiers ayant l’obligation de contacter l’université d’accueil pour connaître les conditions d’hébergement);
g) assistance médicale en cas d’urgences médico-chirurgicales et de maladies à potentiel endémique-épidémique, conformément à la législation en vigueur ;
h) les transports publics locaux, terrestres, navals et souterrains, ainsi que les transports nationaux automobiles, ferroviaires et navals, dans les mêmes conditions que celles offertes aux étudiants roumains, conformément aux dispositions légales.
i) exemption du paiement des frais de visa d’études.

Ces facilités sont accordées pendant toute la durée des études, comme suit :

 

  • pour les étudiants inscrits en année préparatoire de langue roumaine, pendant ses cours ;
  • pour les étudiants inscrits en licence et en master, pendant l’année universitaire et pendant les jours fériés, mais pas pendant les vacances d’été. Si les étudiants doivent séjourner à la faculté pendant les vacances d’été pour des activités pédagogiques ou s’il existe des dispositions légales particulières, les droits sont maintenus pendant les vacances d’été ;
  • pour les doctorants inscrits à temps plein, tout au long de l’année civile ;
  • 30 jours supplémentaires après avoir terminé des études universitaires d’une durée d’au moins 1 an.

 

Les citoyens étrangers ont les obligations suivantes :

a) respecter la Constitution roumaine et les lois de l’État roumain ;
b) se conformer au règlement intérieur de l’établissement d’enseignement dans lequel ils étudient ;
c) se conformer aux dispositions de cette méthodologie ;
d) présenter au moment de son inscription à l’université où il a été admis un certificat médical attestant qu’il est apte aux études et indemne de maladies contagieuses, et sa traduction autorisée en anglais, français, espagnol ou roumain, le cas échéant.

6 . Autres informations sur les conditions offertes par la bourse

En Roumanie, l’année universitaire commence généralement le 1er octobre. Les universités établissent leur propre calendrier, conformément au principe d’autonomie universitaire. Les universités d’accueil peuvent également décider de mesures spécifiques concernant le processus d’enseignement et d’apprentissage, conformément aux directives de la santé publique. Les autorités roumaines peuvent imposer des exigences supplémentaires en matière de santé publique.

La bourse obtenue, y compris l’année préparatoire le cas échéant, est composée de :

 

  • financer les frais de scolarité;
  • financer les frais d’hébergement dans les dortoirs, sur le budget du ministère de l’Éducation nationale, dans la limite de la subvention allouée à cet effet (l’hébergement sera assuré dans la mesure des places disponibles, les boursiers ayant l’obligation de contacter l’université d’accueil pour connaître les conditions d’hébergement) ;
  • l’octroi d’une aide financière mensuelle, comme suit : l’équivalent en « lei » (la monnaie roumaine) d’un montant de 65 EURO, pour les étudiants de premier cycle et de l’année préparatoire ; l’équivalent en «lei» (la monnaie roumaine) du montant de 75 EURO, pour les étudiants en master, l’équivalent en «lei» (la monnaie roumaine) du montant de 85 EURO, pour les étudiants en doctorat.

 

Pour bénéficier de l’aide financière mensuelle, les étudiants de l’année préparatoire roumaine, ainsi que ceux des programmes universitaires de premier cycle et de master, doivent obtenir à la fin de chaque année universitaire un nombre de 60 crédits transférables.

Les étudiants en année préparatoire qui n’auront pas obtenu, à la fin de l’année académique, un nombre de 60 crédits transférables, se verront accorder la possibilité de redoubler, sur demande, une seule fois, l’année préparatoire. Lors du redoublement, les étudiants bénéficieront d’une aide financière aux frais de scolarité, mais leur aide financière mensuelle sera suspendue.

Conformément à la loi et aux règlements de l’université d’accueil, les étudiants des programmes universitaires de licence et de maîtrise qui n’ont pas obtenu, à la fin de l’année universitaire, un nombre de 60 crédits transférables, mais le nombre de crédits transférables dont ils disposent est suffisant pour leur permettre de passer à l’année d’études suivante, ne bénéficieront plus de l’aide financière mensuelle. Néanmoins, celui-ci peut être réacquis au cours de l’année académique suivante, après avoir obtenu l’ensemble des 60 crédits transférables liés à chaque année académique terminée, à condition que le nombre d’années pendant lesquelles ces droits sont accordés n’excède pas la durée de l’ensemble du cycle académique.

Conformément à la loi et aux règles de l’université d’accueil, le financement des frais de scolarité, le financement des frais d’hébergement et l’aide financière mensuelle ne seront plus accordés, si les étudiants des programmes universitaires de premier cycle et de master n’ont pas obtenu à la fin de l’année universitaire un nombre de crédits transférables suffisant pour leur assurer la progression vers l’année universitaire suivante, alors que les bourses et le financement des frais de logement ne sont pas fournis, les boursiers admis aux études selon cette méthodologie paieront pour leurs études des frais en devises étrangères, pour le montant établi conformément aux dispositions de l’Ordonnance Gouvernementale no. 22/2009, approuvée avec modifications par la loi no. 1/2010.

Pendant le délai indiqué par l’université, les candidats admis doivent se présenter au Service des Relations Internationales/Rectorat de l’université où ils ont été acceptés. Les étudiants présenteront :
  • un dossier complet avec les pièces originales du dossier de candidature ; les universités d’accueil peuvent demander que tous les documents d’inscription soient accompagnés de copies certifiées conformes et de traductions légalisées en roumain ;
  • une copie de la lettre d’acceptation pour les études ;
  • passeport (original et copie) avec un visa valide (visa long séjour pour études) ou un titre de séjour ;
  • le certificat médical attestant que l’étudiant

 

Add comment

13 + quatre =